Ah ! selle que j'aime

En parlant de l’absence, un écrivain célèbre disait que le manque d’amour, ça prend beaucoup de place.
Un psychanaliste non moins célèbre disait que l’amour, c’est vouloir donner quelque chose que l’on a pas à quelqu’un qui n’en veut pas.
On perd souvent quelques plumes lorsqu’un amour bat de l’aile et se meurt ; alors pour celle qui m’aimait j’assemble les morceaux épars, j’en fais un masque et me dissimule derrière lui, pour cacher ma peine et mes larmes.

Ingrédients :
plumes rousses
selle de vélo
pince
poulies d’horloge